Multiplication des chrysanthèmes

Multiplication.

Division de touffes

Ce procédé de multiplication est le plus simple, sans être le plus aisé. Cependant, il reste le moyen le plus simple à mettre en oeuvre pour les amateurs ne disposant pas de matériel.

Vous pouvez  diviser les touffes à deux époques :  après floraison ou en mars/avril. Dans les deux cas, il suffit de soulever la plante du sol ou du pot et de la diviser . les différents fragments seront ensuite plantés séparément.

 

Drageonnage

Qu'est ce qu'un drageon : c'est un bourgeon qui apparaît à la périphérie de la touffe. les drageons possèdent ainsi leur propre système racinaire. 

Vous pouvez utiliser  des drageons que vous aurez préparés comme les boutures. Ce procédé est utile pour les cultivars qui se multiplient mal de bouture. Cependant, il faut tenir compte d'une évidence, les drageons drageonnent ; ce phénomène n'est pas gênant pour des sujets destinés à une culture en massif ou en pot, en revanche, cela peut être plus gênant pour des sujets destinés à la culture en uniflore.

les drageons ou éclats seront séparés en automne ou mieux au printemps.

 

Bouturage

Le bouturage est le mode de multiplication le meilleur, le plus sûr, et le plus en usage. 

Pour y procéder, il  importe de  conserver des pieds-mères. Après leur  floraison, rabattez les touffes à  10cm du sol et hivernez-les deux ou trois mois sous châssis près du vitrage. A défaut de matériel vitré, enfoncez les pots dans le sol à l'abri du froid et de l'humidité ; couvrez-les de paille ou de panneaux de bois que vous enlèverez dès que les pousses se développeront. 

En janvier-février, mettez les pied-mères en végétation, soit sur la tablette d'une serre, soit sur couche tiède et assez prés du verre. Gardez-vous de les placer sous une tablette de serre : le manque de lumière vous donnerait des pousses pâles, étiolées, impropres a la confection des boutures. Du 1er  février au 1er mars, choisissez les boutures parmi les pousses les plus vigoureuses ; coupez au-dessous d'un oeil, de façon qu'elles aient 10 cm de longueur. 

Supprimez  les feuilles du bas ; placez les boutures dites de tête ; ainsi préparées sur couche tiède, dans une terre riche, perméable et à 6 cm en tous sens.

Si vous n'avez pas de matériel vitré, commencez le bouturage quand les fortes gelées ne sont plus à craindre, en fin mars-avril ; à ce moment vous pourrez faire la multiplication en plein air en abritant toutefois les boutures du soleil. La date limite du bouturage est le mois de mai ; dans ce cas les plantes qui se développent plus rapidement ne pourront guère nourrir maximum que 3 fleurs.

le choix de la période de bouturage dépend de l'usage final  de la bouture.

 

Semis

Le semis est généralement réservé à l'obtention des variétés nouvelles. (peut être l'objet d'une future page