Tanacetum vulgare

Tanacetum vulgare L.

[Synonymes: Chrysanthemum vulgare Bernh.; Pyrethrum vulgare Boiss.]

 C'est une plante vivace, de 80 cm à 1m25 de hauteur, à tiges fleuries dressées, sillonnées dans leur longueur, à tige souterraine oblique et ramifiée. La plante se perpétue et se multiplie par des bourgeons nés sur la tige souterraine. Cette espèce croit dans les endroits incultes, au bord des chemins, sur les berges des cours d'eau, sur les talus.

Les corymbes composés de capitules jaunes. d'un bel effet décoratif, se montrent depuis le mois de juillet jusqu'au mois de septembre.

Toutes les parties de la plante exhalent une odeur prononcée.

Les feuilles, d'un vert peu foncé, sont une on deux fois divisées ; elles ont, en général, plus de 5 centimètres de longueur et leurs segments sont assez larges et aplatis. Ces segments sont dentés ou divisés en lobes secondaires. 

Les capitule, chacun de 8 à 12 millimètres de largeur, sont assez serrés les uns contre les autres et se disposent tous, dans un même corymbe composé, presque sur un même niveau. L'involucre est formé de bractées, de consistance coriace, toutes obtuses, membraneuses et finement déchiquetées à leur sommet.

 NOMS VULGAIRES.

En français : Tanaisie, Herbe de saint Marc, Barbotine, Herbe de Sainte Marie, Herbe amère, Tanacée,Ganelle, Espergonte.

En allemand : Rainfarn,  Wurmkraut.  Falscher-Wurmsamen,  Muttergottesruthe, Tannkraut, Wurmfarn.

En flamand : Boerenwormkruid, Wormkruid, Reinvaren, Dondcrbloemcn.

En italien : Tanaceto, Daneta, Atanasia, Aniceto, Solfina, Erba da bachi,  Tanacetro.

En anglais : Tansy.  Common Tansy, Buttons, Bachelor's buttons, English cost, Joynson's remedy cheese, Tansey.

 USAGES ET PROPRIETES.

La plante, amère, tonique, digestive, vermifuge, astringente, fébrifuge, vulnéraire, fut cultivée bien avant le Moyen Age, comme plante médicinale. On a employé  la plante entière contre l'hypocondrie, la goutte et les rhumatismes.

 La Tanaisie est antiseptique et utilisée pour chasser les insectes.

 Les sommités fleuries contiennent des gommes et une substance amère, la tanacétine.

 Les fleurs aromatiques sont visitées par les abeilles qui y récoltent un nectar abondant et parfumé. Les feuilles ont été parfois utilisées pour agrémenter les mets.

 La variété ‘Crispum’ à feuilles profondément, finement et élégamment découpées est mentionnée, en culture depuis le XVIe siècle. Miller, jardinier anglais et auteur d’un dictionnaire d’horticulture au XVIIIe siècle, signale l’existence d’une variété panachée..

 DISTRIBUTION.

 Ne s’élève guère à plus de 1.000 m. d'altitude sur les montagnes.

-         France : commun ou assez commun en beaucoup de contrées, mais de distribution très inégale

-         Suisse: commun ou assez commun.

-         Belgique: commun ou assez commun ; rare dans la région littorale et assez rare dans la Région de 1'Ardenne.

-         Europe : presque toute l'Europe.

-         Hors d'Europe : Sibérie, Caucase, Arménie.