Tanacetum balsamita var tanacetoides

Tanacetum balsamita L. var tanacetoides Boiss.                      

 [Synonymes: Chrysanthemum balsamita L.; Balsamita major Desf.; Pyrethrum tanacetum DC.]

 Cette espèce, remarquable par ses feuilles toutes ovales. simples et obtuses, est cultivée dans les jardins, parfois subspontanée et  plus rarement naturalisée. C'est une plante qui exhale un parfum rappelant un peu celui d'une Menthe à odeur forte.

 C'est une plante vivace à tige fleurie dressée sillonnée dans sa longueur, dont la taille varie de 50 cm. a 1 m. 20. La tige souterraine est rampante et produit des bourgeons qui perpétuent la plante.

 Les feuilles sont d'une consistance ferme et assez régulièrement crénelées sur tout leur pourtour, couvertes de poils appliqués sur leurs deux faces. Les feuilles supérieures sont sans pétiole et embrassent la tige par leur base: les feuilles inférieures ont un limbe ovale porté par un pétiole assez allongé.

 Elle fleurit  en juillet et août. Les capitules sont formés de fleurs jaunes. Les capitules sont groupés en corymbes composés; chacun d'eux (d'environ 5 à 6 millimètres de largeur) présente des bractées intérieures obtuses au sommet et des bractées extérieures aiguës au sommet.

 Les fruits ont des côtes longitudinales peu saillantes et sont surmontés d'une couronne membraneuse dentée.

 NOMS VULGAIRES.

 En français: Herbe au coq, Baume coq, Menthe coq, Coq, Tanaisie des jardins, Grand baume, Balsamite du Levant, Paté.

 En allemand: Balsamkraut, Marienwurzel, Marienwurserblume, Kostwurz, Frauen balsam.

 En italien: Erba-sancta, Maria sancta, Menta greca,  Erba buona.

 En  anglais:  Costmary, Costmarie, Alecost, Balsam-herb, Coast, Mace

 USAGES ET PROPRIETES.

 Cultivé dans les jardins comme plante ornementale et médicinale. Les fleurs sont visitées par les abeilles qui y récoltent un nectar d'excellente qualité.

 Les feuilles sont quelquefois employées pour aromatiser les salades ou les liqueurs ; elles entraient autrefois dans la fabrication de la bière, d’où sont nom anglais de “ Alecost ”.

Plante aromatique. amère, vermifuge, antiépileptique, antispasmodique, qui fut usitée comme contre poison de l'opium, la plante fraîche renferme une huile essentielle spéciale et un corps gras assez analogue à la paraffine.

 DISTRIBUTION.

- France: quelquefois subspontané; naturalisé en quelques contrées de l'Ouest, du Centre, du Dauphiné méridional, de la Provence, etc.

- Europe: Région méditerranéenne.

- Hors d'Europe: Sud Ouest de l'Asie; Nord de l'Afrique; naturalisé dans l'Amérique du Nord.

 Textes Gaston BONNIER, Flore de France ; révision Erik BENOIT