9e expo Nationale Chinoise

Pavillon des chrysanthèmes9e exposition de chrysanthèmes

Du 23 Novembre au 12 décembre, la ville de Xiaolan Zhongshan accueille la 9e exposition de chrysanthèmes et un congrès international de recherche sur le chrysanthème.

Située dans le delta de la rivière des perles, province du Guangdong, Xiaolan est une ville à vocation commerciale et industrielle. A ce titre, la ville est remarquablement située, à 150 km à l’est de Hong-Kong, 90 km au nord de Macao et 60 km au sud de Guangzhou (Canton).
Xiaolan se réjouit de son surnom de « Ville des chrysanthèmes ». De tous temps, la culture des chrysanthèmes s’est fondue avec l’histoire de la cité. Au fil des siècles, plusieurs manifestations furent organisées par des organisations civiles afin de promouvoir cette fleur. La première manifestation de grande ampleur, eut lieu en 1814, sous la dynastie Qing. Cette grande manifestation se déroule depuis tous les 60 ans. C’est pour les chinois un signe de bonheur et de longévité de pouvoir visiter deux fois cette manifestation.
En 1994, la 4e « Jiashu Chrysanthemum Exhibition » couvrait près de 10 000m² et l’on pouvait y contempler 820 000 chrysanthèmes déclinés en 1 568 cultivars.
10 ans plus tard, en 2004, l’exposition se doublait d’un festival « Art et Culture du chrysanthème ». Au cours de cette manifestation, les différentes provinces chinoises présentaient des sujets proches de la démesure. Tel ce spécimen de chrysanthème portant 6211 fleurs ou ce sujet greffé sur lequel se côtoyaient 247 cultivars ; un dragon fleuri, long de 168m ; une pagode en chrysanthèmes, haute de 23.26m…
Cette année, du 23 novembre au 12 décembre, se déroule la 9e exposition de chrysanthèmes de Xiaolan Zhongshan.
Cette manifestation se déroule sur une surface de 288 000m². Les 108 exposants représentent 44 villes et provinces chinoises, le Japon, la Corée et la Malaisie.
Réparties essentiellement sur trois parcs, les décors sont impressionnants. Par ailleurs de nombreux parcs, hôtels, ateliers d’artistes sont également décorés de chrysanthèmes.
Le long de la rivière des perles, 15 jardins présentent l’utilisation du chrysanthème dans l’art des jardins.
Un peu plus loin, au pied de la pagode de Longshan Parc, poèmes et peintures sont mis en scène afin de présenter l’évolution du chrysanthème dans l’art, selon les codes des différentes dynasties.
Sur la grande esplanade, les divers sujets sont répartis sur plus de 9600m². Sur le pourtour, près de 460 000 chrysanthèmes, en 1800 cultivars, sont présentés sur des stands représentants les différentes cultures selon les provinces, ainsi que deux représentations (grandeur nature) des dragons et des grues des murs du jardin de Beihai parc à Pékin.
Cette année, les sujets les plus marquants sont le pavillon de chrysanthème, copié sur le pavillon de Tengwan-ge à Nanchang, d’une hauteur de 24.3m pour un diamètre de 73.2m. La tour de chrysanthèmes (style YueYang-Lou [Hunan]) haute de 17.5m ou encore la pagode de Wanbuhuayiajing en Mongolie intérieure.
Sur cet espace, sont également exposés de nombreux spécimens, aux milliers de fleurs à l’alignement trop parfait.
Cette exposition, ouverte gratuitement aux visiteurs, jouit d’une très grande popularité. Les chinois y viennent en nombre de jour comme de nuit. Ainsi, le dimanche 25 novembre, ce sont près de 450 000 visiteurs qui se sont rendus sur le site. Lors de la précédente édition, plus de 6 millions de visiteurs ont visité les chrysanthèmes durant le mois d’exposition. De quoi faire rêver les organisateurs français !
Parallèlement, à cette exposition, un congrès international de recherche sur le chrysanthème a eu lieu du 23 au 25 novembre. Cette réunion regroupait les chercheurs des universités, les jardins botaniques et les sociétés horticoles travaillant sur le chrysanthème. Les participants venaient de Chine (18 villes), de Corée, du Japon, de Malaisie, d’Australie, des Etats-Unis et de France.

http://www.webzinemaker.com/admi/m7/page.php3?num_web=47487&rubr=1&id=342038

EKB/CNC
01 décembre 2007